Traumatismes
 

La psychologie énergétique est en partie née pour répondre au besoin qu'ont eu les psychologues de " guérir l'inguérissable ", c'est-à-dire les traumatismes profonds.
Là on ne parle plus de mal-être, on parle de blessures graves.
Vous ne serez donc pas étonné d'apprendre que les diverses branches de la psychologie énergétique excellent dans ce genre de soin.

Quand on observe le processus de rétablissement de la santé d'une personne traumatisée (quelque soit le genre du traumatisme originel)
qui a eu recours à la psycho-énergie, on ne peut qu'être rempli de reconnaissance pour ces pionniers de l'âme humaine, docteurs , psychothérapeutes,
et avant tout êtres humains qui ont passé leur vie dans la recherche en vue de guérir ces grandes souffrances .
Cela ne s'est pas fait en cinq minutes, il a fallut une vingtaine d'années,
mais cela se réalise à notre époque et dans la gestion de la santé, c'est une merveilleuse nouvelle.

Le plus grand handicap que l'on rencontre aujourd'hui
n'est pas que l'on manque des moyens nécessaires pour rétablir un traumatisé,
le plus grand obstacle est la croyance encore tenace qu'un traumatisme,
c'est pour toujours…qu'on ne peut en sortir… ! Les vieilles idées ont la peau dure.

Même les forts traumatismes (violence subie, guerre, accident, abus, maltraitance, viol…) cèdent le pas devant la pertinence de la psychologie énergétique.
Un protocole est particulièrement adapté à ces cas.
Il s'agit d'un processus où la personne n'a pas besoin de revivre ses souffrances.
Ceci permet un rétablissement de la santé en ressentant le moins de douleurs possible.
Un autre dogme a la vie dure : il faudrait revivre les épreuves dans notre tête pour en guérir…
Pas dans ces protocoles énergétiques.

Donc si vous êtes dans le cas d'un traumatisme important, ne gâchez pas votre vie à lutter sans armes, ne vous découragez pas à l'avance, mais ouvrez votre esprit à la possibilité de guérir et de retrouver votre bien-être.