Vivre le grand-âge
 

Passé 60 ans, on va vivre comme un resserrement des enjeux de notre vie. D'une part une bonne partie du chemin est accomplie soit l'on porte douloureusement ce passé soit c'est lui qui nous porte vers la vie. D'autre part l'on assiste la plupart du temps à une diminution des forces et l'on a plus que jamais besoin de répondre au sens de la vie car on sent la limite de l'horizon.
L'on est donc tenu de vivre un intense chemin la maturité. Il n'est jamais trop tard pour s'ouvrir une retraite ou une vieillesse heureuse ! Si vous n'avez jamais eu jusqu'ici le temps de vous occuper de votre bien-être, c'est le bon moment de vous y mettre. Contrairement à ce que disent certains on peut encore progresser beaucoup à cet âge, à condition de ne pas s'y prendre trop tard. Car vous avez un grand pouvoir entre vos mains si vous refusez le fatalisme. Et même si la maladie est là, je dirais surtout si la maladie
Une personne âgée éprouve un très grand besoin d'être comprise et écoutée. L'écoute empathique apporte beaucoup de bienfaits, prendre le temps pour écouter, savoir se mettre à la portée de la personne, à son rythme, et savoir conduire le dialogue en évitant que la personne ne se remette sur des zones de colères ou de souffrances intérieures. Cela peut améliorer grandement l'humeur de la personne et l'aider à sortir de sa solitude morale qui est toujours très dure à porter parce que le vécu est riche et que l'entourage n'a pas cette aptitude à l'écoute.

Avec la parole, puis l'émotionnel, vient le corporel. D'ailleurs dans les méthodes que j'utilise le corporel et le psychologique vont ensemble. Des points sur les méridiens que l'on tapote ou sur lesquels l'on exerce une légère pression avec le doigt, tractent les déprimes, les rancunes, la négativité mentale ou relancent l'énergie. Par des gestes appliqués adroitement sur le visage et la tête, on induit une profonde sensation de relaxation dans tout le corps et le psychisme, très favorable à la rémission des pensées pessimistes.

Nous voyons donc qu'à cet âge, que l'on habite chez soi ou en maison de retraite, on a besoin d'une aide appropriée et attentionnée pour mieux vivre chaque journée, et voir émerger dans nos vies des forces nouvelles d'optimisme, un sentiment de sécurité, des nuits plus reposantes, une mémoire renouvelée, une communicabilité bien meilleure avec l'entourage, une nouvelle vitalité….